Crypto Dernières nouvelles

Le bitcoin fait peur au FMI ! Le dollar menacé !

Se dirige t on vers la fin du PETRO DOLLAR  ? -Le Fonds monétaire international (FMI) met régulièrement tout en œuvre pour protéger le sacré « dollar américain ». Cela ressort particulièrement de la menace récurrente qui pèse sur El Salvador. L’adoption du Bitcoin (BTC) comme monnaie nationale a été vécue comme une insulte par les institutions supranationales. Logiquement, le FMI est très préoccupé par les récents événements financiers entourant les sanctions contre la Russie.

CLIQUE ICI SI TU VEUX ADOPTER LA CRYPTOMONNAIE GRACE A MAIAR

Le dollar est menacé par le BITCOIN et les sanctions russes

Le Fonds monétaire international a systématiquement dénigré le Bitcoin et les crypto-monnaies et fait de gros efforts pour empêcher autant que possible leur adoption. Le FMI est clair, c’est contre la DEFI. Ainsi, non seulement la Russie boycotte le dollar et l’euro sur les échanges internationaux, mais surtout LA RUSSIE crée un mouvement en adoptant BITCOIN, ROUBLE et d’autres monnaies appartenant aux alliés de la RUSSIE tel que le YUAN chinois.

Ce résultat du conflit en Ukraine, notamment des sanctions économiques sans précédent contre la Russie, pousse le premier directeur général adjoint du FMI, Gita Gopinat, à mettre en garde.

Dans une interview au Financial Times, les dirigeants du FMI craignent que certains pays ne fassent plus intervenir le dollar pour le commerce international.

« Le dollar resterait la principale monnaie mondiale même dans ce paysage, mais un éclatement [de cette prédominance] à de plus petits niveaux est certainement tout à fait possible. Nous le constatons déjà avec certains pays qui renégocient la monnaie dans laquelle ils sont payés pour le commerce [transfrontalier]. »

LE FMI POINTE DU DOIGT LES CRYPTOS ! ET CE N EST PAS LA PREMIERE FOIS !

 

Mais la dirigante du FMI ne se demande pas une seconde pourquoi la Russie se comporte ainsi. Soit dit en passant, le blocus n’a pas beaucoup favorisé les ventes en raison du gel des réserves de change en dollar/euro.

Au lieu de cela, Gopinato préfère saisir la crypto-monnaie Bitcoin . Par conséquent, la présidence du FMI regrette que ces sanctions puissent accélérer l’émergence de la finance numérique. Elle soutient sincèrement la monnaie numérique de la banque centrale (MNBC), mais les banquiers veulent accélérer la réponse réglementaire à la montée des actifs cryptos de la DEFI. Tout ça leur fait très peur !

Le FMI, quant à lui, tente d’imposer des réglementations strictes sur Bitcoin et ses semblables, et prend toutes sortes de mesures pour retarder son adoption. Par conséquent, le FMI a sans vergogne menacé l’Argentine et a exhorté les autorités à interdire l’utilisation des crypto-monnaies en échange de l’acceptation de l’accord du pays sur la dette hyperinflationniste. Ces prêteurs (FMI) se demandent pourquoi le monde (sauf les États-Unis) veut se débarrasser du dollar.

 

 

 

Si tu veux aller dans le sens des CRYPTO voici MAIAR où tu pourras adopter la crypto

Laisser un commentaire